RENAULT Zoe e-Sport Concept

Renault Zoe e-Sport

Les photos

publié le 12 mars

Renault est très engagé dans la voiture électrique, qu'elle soit de route (gamme « Z.E. ») ou de course (championnat Formula E). Mais quand la marque au Losange décide de mélanger les deux, cela donne l'étonnante Zoe e-Sport Concept : une citadine électrique branchée sur 100 000 volts !

Vue de l'extérieur, c'est bien une Zoe, avec sa calandre et son profil aisément reconnaissables. Mais une Zoe qui aurait pris un sacré coup de jus, avec des voies massivement élargies, un bouclier largement ajouré et même des prises d'air sur les flancs. En ouvrant la portière, en revanche, plus rien à voir avec une banale citadine électrique : la Zoe e-Sport dévoile alors son arceau complet, ses sièges baquet et ses renforts en carbone. Ambiance compétition !

De fait, cette Zoe e-Sport ne partage guère que son look avec la citadine électrique d'origine. Son châssis est tubulaire, ses suspensions reçoivent des doubles triangles devant et derrière ainsi que des amortisseurs réglables Ohlins. Et puis elle n'a pas un moteur électrique, mais deux : un sur chaque essieu, pour une puissance totale de 460 ch, et un couple culminant à 640 Nm. Et tant qu'à faire, Renault a implanté deux batteries de 20 kWh chacune ! C'est plus lourd (450 kg rien qu'en accumulateurs), mais comme la voiture est très légère par ailleurs, le poids total n'excède pas les 1 400 kg. De quoi accélérer de 0 à 100 km/h en 3,2 s. Une Porsche 911 Turbo ne fait pas beaucoup mieux.

Hélas, trois fois hélas, cette Zoe e-Sport n'annonce ni une future Zoe R.S., ni une hypothétique formule monotype électrique. C'est juste un (joli) délire que nous offre Renault. Consolation : on pourra l'apercevoir, entre les mains du pilote maison Nicolas Prost, en ouverture des prochaines courses de Formula E.

 
0 commentaire - RENAULT Zoe e-Sport Concept
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]