LOTUS Exige Sport 350 Roadster

LOTUS Exige Sport 350 Roadster©Loïc Bailliard, Loïc Bailliard
Les photos

publié le 2 mars

Après le radical coupé Exige Sport 350, lancé fin 2015, Lotus présente au salon de Genève sa version Roadster. Elle reprend le V6 suralimenté de 345 ch, mais revendique 40 kg de moins que la version fermée grâce à l'ablation du toit. La firme de Hethel propose en outre tout un ensemble d'options d'allègement, comme des jantes forgées, des disques de freins perforés, des éléments en fibre de carbone (hayon, prises d'air latérales, sièges sport...) et même une batterie lithium-ion. Avec le régime le plus sec, la Sport 350 Roadster descend à 1 085 kg, ce qui en fait la plus légère des Exige actuelles. Voilà qui lui donne des ailes : le 0 à 96 km/h est expédié en 3,7 s, tandis que la vitesse maxi atteint les 241 km/h. Et pour une efficacité totale sur circuit (ou pour la frime absolue devant les terrasses de café, au choix), il est possible d'opter pour un pack aérodynamique en carbone incluant une lame avant et un impressionnant aileron arrière !

La boîte de vitesses est reprise du coupé Sport 350, avec sa commande plus rapide et plus précise. On apprécie son superbe levier en aluminium, et surtout la tringlerie apparente. Mais l'Exige Sport 350 Roadster est également disponible avec une boîte automatique à 6 rapports dotée de palettes en aluminium au volant.

Côté présentation intérieure, la dernière-née des ateliers de Hethel est un intéressant mélange d'ascétisme et de raffinement. Côté ascétisme, on remarque la structure apparente et les habillages intérieurs réduits à leur plus simple expression. Côté raffinement, on adore les contreportes surpiquées et la sellerie en tartan jaune délicieusement rétro !

 
0 commentaire - LOTUS Exige Sport 350 Roadster
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]