PORSCHE 718 Boxster

Porsche 718 Boxster

Les photos

publié le 18 février

Porsche tente un tour de passe-passe. Réduction des émissions de CO2 et tests d'homologation aberrants obligent, le constructeur allemand, comme d'autres, réduit la taille de ses moteurs. Du coup, le Boxster troque son fabuleux flat-six atmosphérique à la mélodie envoûtante contre un flat-four turbocompressé, plus puissant et frugal (en théorie) mais certainement pas aussi musical. Argh ! Pour faire passer la pilule, Zuffenhausen exhume une appellation mythique, qui désignait autrefois une voiture de course elle aussi dotée d'un 4-cylindres central – 718 – et l'applique à son roadster pour rehausser son lustre. Malgré un lifting censé lui conférer un peu plus de caractère, il n'est pas sûr que cela fonctionne.

Sous le capot arrière, le flat-four est disponible en deux versions. La première, d'une cylindrée de 2,0 l, développe 300 ch pour 380 Nm. Soit des hausses respectives de 35 ch et 100 Nm face à l'ancien 2.7, qui permettent au 718 de base de franchir les 100 km/h en 4,7 s équipé de la boîte PDK optionnelle quand son prédécesseur réclamait 5,5 s. Corollaire, le 718 ne réclame que 6,9 l/100 km en mixte, soit 158 g/km de CO2 (+ 0,5 l/100 km et + 10 g/km avec la boîte mécanique). En moyenne, cela représente une baisse d'1 l/100 km.

La seconde, en 2,5 l, produit 350 ch pour 420 Nm, contre 315 ch et 360 Nm pour le 3.4 sortant. Ainsi doté, le 718 Boxster S accélère de 0 à 100 km/h en 4,2 s, toujours avec la boîte à double embrayage, soit 0,8 sec de moins qu'avant. La consommation moyenne chute à 7,3 l/100 km (- 0,9 l/100 km), soit 167 g/km de CO2 (ou 184 avec la commande manuelle).

Comme les moteurs sont plus petits, on pouvait espérer que le poids baisse, au bénéfice du comportement routier. Las ! Il augmente de 5 kg à 15 kg… Heureusement, Porsche annonce avoir revu les réglages du châssis, qui peut enfin combiner amortissement piloté PASM et suspension abaissée de 20 mm. Autre évolution, le Pack Sport Chrono inclut un programme Individual et une touche Sport qui affûte encore plus la voiture. Dans l'habitacle, légèrement remanié, le système d'infodivertissement PCM se perfectionne.

Les 718 et 718 S sont disponibles, malus compris, dès 58 200 € et 72 350 € respectivement, soit des baisses respectives de 1 165 et 440 €. On conseillera à ceux qui possèdent des Boxster un peu rares (GTS, Spyder…) de les préserver précieusement car il ne serait pas étonnant que leur cote progresse bientôt.

 
0 commentaire - PORSCHE 718 Boxster
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]