RENAULT Captur restylé

Renault Captur restylé

Les photos

publié le 9 mars

Un design fort et charismatique, c'est plus crucial que jamais. C'est l'un des atouts majeurs du Renault Captur, qui a dominé commercialement son segment avec 215 670 ventes européennes en 2016, soit environ 40 000 de plus que son plus proche poursuivant, le Peugeot 2008. A l'occasion du salon de Genève 2017, il renforce légèrement son attrait visuel en adoptant par exemple la nouvelle signature lumineuse du Losange, des feux de jour à LED en forme de C, de part et d'autre du bouclier avant. Notons aussi une calandre se rapprochant de celle du Kadjar et des protections inférieures de pare-choc inédites.

Dans l'habitacle, le constructeur répond aux critiques qui pointaient une finition légère. Celle-ci ne change pas du tout au tout, mais les progrès sont là, du plastique moussé venant rehausser l'ensemble. Par ailleurs, l'équipement s'enrichit de plusieurs dispositifs : détection d'angles morts, parking automatique et même un « mirror link » qui pour l'instant n'est compatible qu'avec les smartphones Android. Un toit en verre fixe fait également son apparition, disponible à partir du 3ème niveau de finition.

Enfin, la gamme Captur se complète d'une version haut de gamme Initiale Paris, nantie notamment d'une sellerie cuir de jolie facture, d'un système audio Bose, d'un GPS couplé avec la dernière mouture du R-Link voire de jantes de 17 pouces.

En revanche, le petit crossover Renault n'évolue pas mécaniquement. Il sera commercialisé à partir du mois de mai à des tarifs qu'on imagine sans évolution.

 
11 commentaires - RENAULT Captur restylé
  • avatar
    petitperedespeuples -

    Il connaissent les freins à disques chez renault il n'y en a pas sur certaines clios et pas plus sur le captur ,en plus il devraient fournir des pedales sur le captur 90cv pour plus d'une tonne ,hyunday et consorts on encore de beaux jours devant eux

  • avatar
    jeanmary -

    J'ai dû avoir une centaine de Renault en quarante ans et j'en ai encore une et bien,
    je ne suis jamais tombé en panne. Dans les années 90, il est vrai que la finition et la tôle c'était pas top, mais niveau moteur rien à redire. Et que les amateurs de voitures allemandes ne soient pas trop prétentieux car elles aussi tombent en rade, mais on ne le dit pas. Et en plus bonjour l'ardoise. Mais bon BM ça fait un peu voiture de voyou, non?

    avatar
    petitperedespeuples -

    L'ardoise c'est un mythe,j'ai eu pendant des années des Peugeot 504 505 il fallait en permanence changer le silencieux ,une Audi 100 de 1993 mise au rebut en 2015 je n'y ai jamais touché je parle de voiture essence ,j'ai eu une seule et denière renault clio16S neuve en 1992 ,je l'ai gardé 19 mois ,car 19 mois d'emmerdes,j'ai tout eu.J'ai actuellement 2 Audi la plus vieille A4 V6 essence de 2004 elle vient de passer au contrôle technique qui est resté vierge ,bien que je ne fasse par moi-même que le minimum d'entretien

  • avatar
    hoten -

    Moi je roule en Mégane RS aucun souci très fiable ,entretien courant ,et j'en suis a ma 7e sportive Renault et la prochaine sera encore une Rs mieux qu'une Golf et moins chère !!!!

  • avatar
    fred-bear -

    les anti renault se lâchent généralement ils sont pro allemandes, n' en déplaise aux trolls, smart = twingo, citan = kangoo, et la classe A à des moteurs renault, mais les trolls savent mieux que les ingénieurs mercedes, c'est bien connu.

  • avatar
    GEORGES24 -

    je prefere des informations sur le range velar

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]