ALFA ROMEO Tonale

Les photos

publié le 5 mars

Alfa Romeo est plutôt avare en matière de nouveautés, alors quand la marque dévoile une surprise comme le Tonale à Genève, on accourt. Surprise : c'est un énième SUV ! Il annonce en effet un futur modèle compact qui viendra épauler le Stelvio. Alfa Romeo poursuit d'ailleurs la logique d'appellation de ce dernier, Tonale étant le nom d'un autre col montagneux. Loin d'être un Stelvio en réduction, le Tonale marque une évolution dans le style du constructeur, avec en exergue de nouvelles optiques affinées à l'extrême et des feux arrière étirés d'un bout à l'autre de la caisse. La calandre est également plus géométrique que par le passé, tandis que la lunette est très inclinée. L'ensemble ne manque pas d'originalité, même si la finesse fait parfois un peu défaut. De son côté, l'habitacle réinterprète de façon ultra-moderne le traditionnel poste de conduite Alfa Romeo, les compteurs étant désormais virtuels et les écrans omniprésents.

Cette modernité est à l'image du groupe motopropulseur hybride rechargeable, à propos duquel la marque reste désespérément muette. Tout juste sait-on que le sélecteur de modes de conduite Alfa DNA a été repensé, le réglage « Dynamic » devenant « Dual Power », dans lequel les deux mécaniques travaillent à l'unisson pour donner les meilleures performances possibles. Enfin, un mode « Advance E » permet un roulage en mode 100 % électrique.

Visiblement assez proche de la série, le concept-car Tonale pourrait donner naissance à un modèle de production d'ici un an environ. Comme le Stelvio, celui-ci mettra l'accent sur le dynamisme afin d'affronter sereinement les Audi Q3 et BMW X2.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.