ASTON MARTIN Lagonda All-Terrain

ASTON MARTIN Lagonda All-Terrain©Stéphane Schlesinger

publié le 8 mars

On a de la suite dans les idées chez Lagonda. La marque anglaise, associée à Aston Martin par la volonté de David Brown depuis 1947, a refait surface en 2015 avec sa berline Taraf puis a exposé à Genève en 2018 son Vision Concept. Une 4 portes de grand luxe, très futuriste et dotée d'une motorisation électrique. Même si elle n'a pas forcément fait l'unanimité par la faute de sa poupe en queue de canard, cette dernière se retrouve sur l'All-Terrain concept, qui est en quelque sorte la variante SUV de la Vision. Elle en reprend le langage stylistique, le traitement des flancs et le dessin des vitrages latéraux puis les transpose sur une silhouette moins monocorps, où le capot se détache bien plus nettement de l'habitacle.

Les batteries se plaçant dans le plancher, l'élément crucial de la rigidité de la voiture, les designers ont eu une grande liberté pour dessiner la partie supérieure de la carrosserie. Ainsi, les portes sont-elles à ouverture antagoniste, sans montant central, tandis que le toit peut se relever en deux parties latérales au-dessus des places arrière. On peut cependant remarquer que l'arrangement gouttière/vitre de custode rappelle celui de la Kia Optima, au style certes très réussi, et la poupe protubérante décrivant un arc de cercle celle du très beau concept GTbyCitroën. Cette poupe se déploie pour former une plate-forme sur laquelle on peut s'asseoir confortablement et admirer le paysage depuis un point de vue difficilement accessible auquel ce SUV de prestige aura pu accéder, selon Lagonda.

L'All-Terrain paraît plus proche d'une production en série que le Vision, ce qui n'a rien d'un hasard puisque celle-ci est prévue pour 2022, au Pays de Galles, dans l'usine de St Athan. Lagonda deviendra alors probablement la première marque de grand luxe à s'en remettre totalement à des motorisations électriques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.