LAGONDA Vision Concept

LAGONDA Vision Concept©Vincent Desmonts, Vincent Desmonts
Les photos

publié le 6 mars

Créée en 1904, rachetée par Aston Martin en 1947, la marque Lagonda était tombée en sommeil depuis l'arrêt de la baroque berline du même nom, dans les années 90. En 2009, Aston avait tenté de relancer la marque avec un navrant concept-car de SUV lourdaud, heureusement resté sans suite. Neuf ans plus tard, toujours à Genève, Lagonda revient pour de bon, avec une nouvelle mission : s'attaquer au segment des berlines de grand luxe, dominé par Bentley et Rolls-Royce, mais avec pour particularité de n'offrir que des modèles 100 % électriques.

Pour célébrer ce come-back, Lagonda a dévoilé à Genève le Vision Concept, un prototype de berline de luxe du XXIe siècle, dont la production devrait démarrer en 2021. Dessiné par Marek Reichman, le boss du design Aston Martin, il affiche des proportions très inhabituelles, liées à la disparition du gros moteur thermique équipant d'ordinaire ce genre de véhicule. Les batteries sont logées dans le plancher, les moteurs au niveau des essieux. La voiture propose quatre roues motrices et plus de 640 km d'autonomie.

On accède à bord par des portières s'ouvrant en opposition. Celles de l'arrière sont complétées par des demi-toits articulés qui permettent un accès plus facile - et plus digne ! - à bord. L'habitacle se veut aussi novateur que l'architecture, avec des formes audacieuses. Mais la tradition britannique reste présente : les habillages intérieurs en laine ont été réalisés par des tailleurs de Savile Row ! La Lagonda Vision Concept a été pensée pour l'autonomie de niveau 4, et dispose de sièges avant pouvant pivoter de 180 degrés pour faire salon avec les passagers arrière.

Bref, ce concept-car ne manque pas d'audace. Mais la clientèle plutôt conservatrice du grand luxe automobile suivra-t-elle ? Réponse en 2021.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU