BMW X4

BMW X4©gims.swiss, gims.swiss
Les photos
BMW X4
31
Diaporama

publié le 8 mars

Le boom du segment des SUV s'accompagne du développement de nouvelles niches de marché, comme celui des 4X4 « sportifs », ou « Sports Activity Coupés » comme aime les appeler BMW. Dans cette famille, on compte notamment les Porsche Macan, Mercedes GLC Coupé... et le BMW X4. S'il n'a pas vraiment cassé la baraque, l'ancien modèle s'est tout de même écoulé à 200 000 exemplaires dans le monde en un peu moins de quatre ans. C'était suffisant pour convaincre BMW de remettre le couvert avec une seconde génération, qui fait ses premiers pas au salon de Genève. Celle-ci reprend la face avant du tout récent X3, mais adopte une ligne de pavillon plus fuyante afin de dynamiser son profil. Par rapport à l'ancien X4, la nouvelle version se distingue par ses feux arrière étirés en largeur, mais aussi par ses dimensions en hausse. La longueur progresse ainsi de 81 mm.

Dans l'habitacle, on retrouve sans surprise la planche de bord du X3, avec son instrumentation numérique, son écran tactile de 10,25 pouces et sa finition plutôt soignée. Côté modularité, le coffre a légèrement grandi (525 dm³), tandis que la banquette 40/20/40 et le hayon électrique sont fournis en série.

La gamme de motorisations est plutôt étoffée dès le lancement, avec les versions essence xDrive20i (184 ch) et xDrive30i (252 ch), complétées par les diesels xDrive20d (190 ch), xDrive25d (231 ch) et M40d (326 ch). L'offre s'enrichira ultérieurement d'un X4 xDrive30d de 265 ch, et une version M40i de 360 ch viendra coiffer la gamme. Toutes les variantes reçoivent une boîte automatique à 8 rapports avec commandes au volant.

En gagnant jusqu'à 50 kg sur la balance par rapport à l'ancien modèle, le nouveau X4 devrait progresser en agilité. Il se dote d'ailleurs d'une suspension sport en série, tandis que les versions M Performance reçoivent un différentiel arrière autobloquant. Le X4 est d'ores et déjà disponible à la commande, avec des prix débutant à 50 700 €.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.