JAGUAR I-Pace

Les photos
JAGUAR I-Pace
22
Diaporama

publié le 8 mars

La voiture électrique haut de gamme, tout le monde en parle. Mais jusqu'à présent, seul l'américain Tesla occupait le créneau, avec ses Model S, Model X et bientôt (si tout va bien!) Model 3. Chez les constructeurs allemands, on a beaucoup communiqué à travers nombre de concept-cars, mais les modèles de série tardent à venir. Surprise : quelques jours avant l'ouverture du salon de Genève, c'est Jaguar qui a finalement ouvert le bal avec la version de série de son I-Pace, moins d'un an et demi après la présentation du concept-car éponyme, à Los Angeles !

Premier constat : l'engin affiche un look très fidèle à l'étude de style dont il dérive. Les drôles de proportions de cet I-Pace, à la croisée des chemins entre coupé, SUV et berline, ont été scrupuleusement préservées. Son capot est plongeant, sa lunette arrière très inclinée, son « popotin » haut perché.

Dans l'habitacle, la présentation est sportive, avec une planche de bord d'allure cossue et une instrumentation entièrement numérique. Les roues rejetées aux quatre coins et l'absence d'encombrant moteur thermique à l'avant ont permis de dégager une habitabilité généreuse eu égard au gabarit extérieur.

Les batteries sont logées dans le plancher, et leur capacité de 90 kWh permettent une autonomie de 480 km selon le nouveau cycle WLTP. Elles alimentent deux moteurs électriques conçus par Jaguar, et installés sur chacun des essieux. La puissance totale de 400 ch est complétée par un couple particulièrement généreux : 696 Nm ! De quoi accélérer de 0 à 100 km/h en 4,8 s.

Les carnets de commande sont déjà ouverts, avec un tarif de base à 78 380 € qui place ce Jaguar I-Pace en bonne position face à une Tesla Model S 75D, affichée à un prix similaire mais dotée d'une autonomie inférieure.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU