MAZDA CX-30

MAZDA CX-30©Newspress
Les photos
MAZDA CX-30
15
Diaporama

publié le 8 mars

Prenez le petit SUV Mazda CX-3, mélangez-le avec du CX-4, le SUV coupé que le japonais vend en Chine, et vous obtenez le nouveau CX-30 présenté à Genève. Ce rival du Peugeot 3008 affiche comme lui un style fort, mais sur un registre différent. Alors que le français aime le spectaculaire et l'abondance de gimmicks, le japonais préfère la sobriété et la fluidité sans que cela exclue le dynamisme, loin de là, selon le précepte du Kodo, nom donné au design actuel de Mazda.

Les arches de roue sont soulignées par d'imposants éléments en plastique, mais ceux-ci ont certainement pour mission d'asseoir visuellement la voiture tout en allégeant visuellement le profil. C'est réussi, selon nous, et cette volonté de sobriété se poursuit dans l'habitacle, où le tableau de bord évite les fioritures, sans pour autant tomber dans le simplisme. Seulement, les accessoires à la mode manquent. Par exemple, les instruments recourent encore à des aiguilles quand la concurrence en est aux afficheurs TFT paramétrables, alors que l'écran central semble petit, éloigné des passagers et non tactile. Heureusement, tout ceci n'a rien à voir avec la conduite, et de ce point de vue, les dernières créations de Mazda sont très convaincantes.

Mais le plus intéressant se situe sous le capot, c'est le moteur Skyactiv-X. Ce bloc à essence combine les avantages liés à ce carburant (douceur d'utilisation, montées en régimes) à ceux du diesel (économie) grâce principalement à un taux de compression très élevé. Ce 2,0 l développant environ 180 ch n'émettrait pas plus de 98 g/km de CO2 lors de son apparition dans la Mazda 3, plus tard cette année, et certainement un peu plus dans le CX-30, plus lourd. Seulement, en l'absence de turbo, le couple devrait être un peu juste...

En attendant, Mazda n'a donné aucun chiffre précis au sujet du CX-30 (alors que d'autres en fournissent pour leurs concepts, mais bon...) dont la commercialisation interviendra en fin d'année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.