MERCEDES AMG GT R Roadster

MERCEDES AMG GT R Roadster©Newspress
Les photos

publié le 8 mars

Ce Roadster conserve les intéressantes évolutions de la version fermée, comme les accessoires aérodynamiques actifs, tel ce spoiler en fibre de carbone qui s'étire de 40 mm sous le moteur pour augmenter l'appui de 40 kg 250 km/h. Citons aussi les prises d'air de bouclier qui s'ouvrent à une certaine vitesse pour canaliser le flux vers le diffuseur arrière, ce qui profite non seulement à l'appui mais aussi à l'élimination de points chauds vers la poupe.

Mais le plus important reste sous le capot, à savoir le V8 4,0 l biturbo développant 585 ch pour 700 Nm. Même si on aurait aimé le voir développer 639 ch comme sur le 63S Coupé 4 portes, il permet au Roadster de franchir les 100 km/h en 3,6 sec et de pointer à 317 km/h. Suffisant dirons-nous.

Côté châssis, les roues arrière directrices changeant de loi de braquage à 100 km/h restent de la partie, tout comme la suspension à joints uniball, le différentiel à glissement limité ou encore l'amortissement piloté. Notons aussi l'antipatinage réglable, issu de la compétition. Découvrable mais radicale, même si les disques de frein en carbone-céramique demeurent une option.

Affichant 1 710 kg sur la bascule, la Mercedes-AMG GT R Roadster est plus lourde que le coupé, ce qui se ressent moins sur les performances, quasi identiques, que sur la consommation moyenne, ressortant à 12,4 l/100 km, soit une hausse de 1 l/100 km. Gageons les acheteurs de ce roadster limité à 750 exemplaires n'en auront cure...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.