MERCEDES Classe C Cabriolet (A205)

publié le 1 mars

Rouler cheveux au vent 365 jours par an : telle est la promesse du nouveau cabriolet Mercedes Classe C. Des autres modèles de la gamme, la Classe C Cabriolet reprend la fine élégance, avec une face avant sculptée, des flancs travaillés et un postérieur aux feux étirés. Mais elle se distingue bien entendu par sa capote en toile à commande électrique, qui se replie en 20 s. Une manœuvre qui peut s'effectuer en roulant, jusqu'à une vitesse de 50 km/h.

L'habitacle est pour l'essentiel repris de la berline, et l'on retrouve cette belle planche de bord et sa console centrale à trois aérateurs. Le cabriolet se distingue par la possibilité de recevoir un cuir réfléchissant la chaleur. Parmi les autres options disponibles figurent le chauffe-nuque Airscarf, ainsi que l'Aircap, ce déflecteur s'érigeant au sommet de la baie de pare-brise afin de protéger les occupants des remous aérodynamiques.

Sur le plan technique, la Mercedes Classe C Cabriolet offre sept motorisations essence et diesel, de 156 à 333 ch, qui peuvent toutes être associées à la nouvelle boîte automatique à 9 rapports. La version C 63 AMG n'est pas encore au catalogue, mais Mercedes propose pour patienter une variante C 43 AMG dotée d'un look plus sportif et animée par un V6 3.0 suralimenté de 367 ch. Comme la berline, le cabriolet Classe C peut bénéficier de la suspension pneumatique pour un confort optimal. Enfin, il reprend toutes les aides électroniques disponibles sur les autres Classe C, dont le Stop&Go Pilot optionnel, qui autorise une conduite semi-autonome dans les embouteillages. La nouvelle Mercedes Classe C Cabriolet sera lancée à l'été 2016, à des tarifs supérieurs à 40 000 €.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU