PORSCHE 911 (992) cabriolet

PORSCHE 911 (992) cabriolet©GIMS
Les photos

publié le 8 mars

Quatre mois après avoir été révélée en coupé, au salon de Los Angeles, la Porsche 911 de type 992 se décline en cabriolet. Elle se dote donc d'une capote qui se déploie et se replie en 12 secondes, et ce, jusqu'à 50 km/h. De plus, grâce à ses arceaux en magnésium, elle est censée rester totalement insensible à tout phénomène de gonflement. Elle intègre une lunette arrière chauffante ainsi qu'une doublure calorifuge. La Porsche adopte aussi un déflecteur de vent qui se déploie en 2 secondes jusqu'à 120 km/h pour protéger ses occupants des remous d'air. Logé derrière les passagers arrière, il ne réduit pas leur - faible - espace vital. Par ailleurs, des arceaux jaillissent automatiquement en cas de retournement.

Pour le reste, le cabriolet est quasi identique au coupé, conservant même le béquet arrière qui se déploie en fonction de la vitesse. Il n'est pour l'instant disponible qu'en versions Carrera S et 4S dont le flat-six biturbo de 3,0 l développe 450 ch pour 530 Nm. Une mécanique s'associe uniquement à la boîte PDK à 8 rapports, mais Porsche laisse entendre qu'une commande manuelle pourrait faire son apparition.

Plus lourd de 70 kg que le coupé, soit 1 585 kg minimum, le cabriolet affiche une légère perte en accélération, de l'ordre de 0,2 s sur le 0 à 100 km/h, qui s'effectue désormais de 3,6 à 3,9 s, selon la configuration de la 992, 4 ou 2 roues motrices, présence ou pas du pack Sport Chrono. La consommation suit la même tendance, à l'instar, évidemment, des émissions de CO2 : 207-208 g/km contre 205-206 g/km sur le coupé. Les prix vont de 136 655 € en Carrera 2S à 144 575 € en 4S, soit tout de même une rallonge de plus de 14 000 € face au coupé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.