RIMAC C_Two

RIMAC C_Two©Newspress, Newspress
Les photos
RIMAC C_Two
25
Diaporama

publié le 8 mars

Il a suffi d'un modèle, la Concept One, pour que Rimac entre dans le club très fermé des petits constructeurs qui comptent. Ultra performante, 100 % électrique et produite à huit exemplaires (dont un détruit par Richard Hammond durant le tournage d'un épisode de The Grand Tour !), la Rimac Concept One plaçait la barre très, très haut.

Mais tout ceci n'était qu'un amuse-bouche à côté de la C_Two (Concept Two) dévoilée à Genève. Ce missile est en effet capable d'accélérer de 0 à 96 km/h en 1,85 s, de 0 à 160 km/h en 4,3 s et de 0 à 300 km/h en 11,8 s ! De quoi reléguer une Bugatti Chiron au rang de simple GTI ! Il n'y a qu'au chapitre de la vitesse de pointe que la Rimac doit s'incliner face à l'hypercar alsacienne : 412 km/h « seulement », contre 420 pour la Chiron...

Pour offrir un tel niveau de performance, la Rimac C_Two embarque quatre moteurs électriques (un par roue, ceux situés à l'arrière étant en outre dotés chacun d'une boîte de vitesses à deux rapports). Alimenté par une batterie d'une capacité de 120 kWh, l'ensemble développe 1 914 ch et 2 300 Nm. Oui, vous avez bien lu : presque 2 000 ch et un couple de semi-remorque !

La C_Two dispose d'un système de vectorisation du couple afin d'optimiser le comportement routier, ainsi que de disques de freins en carbone-céramique de 390 mm de diamètre, pincés par des étriers à six pistons, devant comme derrière. La coque est en carbone, l'amortissement est piloté, tout comme la garde au sol.

Les Tesla nous ont habitué à des accélérations impressionnantes, mais ces performances s'évanouissent vite du fait de l'échauffement rapide de la batterie. Sur la C_Two, Rimac annonce cependant avoir développé une gestion thermique intelligente qui permet d'enchaîner deux tours complets de la boucle nord du Nurburgring sans perte notable de performance.

Capable de parcourir 650 km avec une seule charge (selon le cycle NEDC), la Rimac offre en outre une autonomie de niveau 4. Pas tellement pour conduire à votre place, mais plutôt pour vous servir de coach en vous suggérant les bonnes trajectoires et points de freinage sur un circuit. Son intelligence artificielle saura par ailleurs adapter les réglages de l'auto ou de la radio à votre humeur. Enfin, l'auto se passe de clé de contact : elle se déverrouille grâce à un système de reconnaissance faciale !

Avec un tel pedigree, le tarif s'annonce très, très élevé. S'il n'a pas été confirmé au salon, il se situera probablement entre 1,5 et 2 millions d'euros. Rimac espère produire 150 C_Two.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU