VOLVO XC60

VOLVO XC60©Stéphane Schlesinger, Stéphane Schlesinger
Les photos
VOLVO XC60
17
Diaporama

publié le 10 mars

Manifestement, Geely, l'actuel propriétaire de Volvo, permet à ce dernier de s'épanouir comme jamais. Par exemple, son SUV XC60 a dominé commercialement sa catégorie en 2016 devant les Mercedes GLC et Audi Q5. Pas mal ! Et pourtant, malgré des ventes en hausse, le voici totalement renouvelé, après 9 ans de carrière. Il repose sur la plate-forme raccourcie de son grand frère XC90 (dénommée Scalable Product Architecture) et reçoit les derniers perfectionnements sécuritaires. Par exemple, il se montre capable d'éviter un obstacle en agissant de lui-même sur le volant, au cas où le freinage d'urgence automatique n'aurait pas suffi. Cette fonction s'intègre au système City Safety, grâce auquel le XC60 sait aussi repérer et éviter un véhicule se situant dans son angle en cas de changement de file. Mode oblige, il se pare aussi d'un dispositif de conduite semi-autonome fonctionnel jusqu'à 130 km/h sur les routes « bien signalisées » nous précise-t-on chez Volvo.

Sous le capot, on ne trouve que des 4-cylindres, des diesel D4 et D5 développant respectivement 190 et 235 ch, mais aussi des essence. Le T5 offrira 254 ch et le T6 320 ch. Mieux, une motorisation hybride rechargeable T8 est prévue, qui, forte de 407 ch, permet au XC60 de franchir les 100 km/h en 5,3 sec. Malheureusement, les données techniques complètes n'ont pas encore été dévoilées, même s'il se murmure qu'un 3-cylindres serait à l'étude.

Dans l'habitacle, on retrouve une ambiance très Volvo, où le confort des sièges le dispute à un design soigné et une ergonomie travaillée, tandis que la finition apparaît très raffinée. L'infotainment n'a pas été négligé, les systèmes Apple CarPlay et Android Auto étant disponibles.

La production du nouveau XC60 débutera mi-avril en Suède. C'est un modèle crucial pour Volvo puisqu'il assure près de 30 % de ses plus de 530 000 ventes annuelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.