RENAULT Captur restylé

Les photos

publié le 9 mars

Un design fort et charismatique, c'est plus crucial que jamais. C'est l'un des atouts majeurs du Renault Captur, qui a dominé commercialement son segment avec 215 670 ventes européennes en 2016, soit environ 40 000 de plus que son plus proche poursuivant, le Peugeot 2008. A l'occasion du salon de Genève 2017, il renforce légèrement son attrait visuel en adoptant par exemple la nouvelle signature lumineuse du Losange, des feux de jour à LED en forme de C, de part et d'autre du bouclier avant. Notons aussi une calandre se rapprochant de celle du Kadjar et des protections inférieures de pare-choc inédites.

Dans l'habitacle, le constructeur répond aux critiques qui pointaient une finition légère. Celle-ci ne change pas du tout au tout, mais les progrès sont là, du plastique moussé venant rehausser l'ensemble. Par ailleurs, l'équipement s'enrichit de plusieurs dispositifs : détection d'angles morts, parking automatique et même un « mirror link » qui pour l'instant n'est compatible qu'avec les smartphones Android. Un toit en verre fixe fait également son apparition, disponible à partir du 3ème niveau de finition.

Enfin, la gamme Captur se complète d'une version haut de gamme Initiale Paris, nantie notamment d'une sellerie cuir de jolie facture, d'un système audio Bose, d'un GPS couplé avec la dernière mouture du R-Link voire de jantes de 17 pouces.

En revanche, le petit crossover Renault n'évolue pas mécaniquement. Il sera commercialisé à partir du mois de mai à des tarifs qu'on imagine sans évolution.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.