RENAULT Scénic IV

Les photos

publié le 1 mars

Vingt ans déjà ! En 1996, Renault lançait le tout premier Scénic, alors seule offre d'un segment qui allait exploser. Aujourd'hui, ce marché est en régression, grignoté par celui des crossovers. Il n'empêche, Renault présente à Genève la quatrième génération du Scénic. S'il est plus long (+ 40 mm) et plus haut sur pattes que son prédécesseur (+ 40 mm de garde au sol), il n'arbore pas pour autant un look de SUV. Il adopte au contraire un profil résolument monovolume, souligné par une carrosserie bi-ton optionnelle. À l'avant, le pare-brise est désormais encadré par de petites vitres latérales supplémentaires, tandis que des phares à LED sont disponibles. Les flancs se distinguent par l'original décroché de la ligne de caisse.

Dans l'habitacle, la planche de bord en rupture par rapport au Scénic 3, avec une instrumentation faisant face au conducteur. Affichage tête haute couleur et grand écran tactile 8,7 pouces seront proposés en série ou en supplément suivant les versions. Les sièges avant sont repris de l'Espace, et pourront bénéficier de réglages électriques et d'une fonction massage. À l'arrière, les sièges coulissent et sont rabattables, mais il n'y a plus trois assises indépendantes : on a désormais affaire à une classique banquette 2/3-1/3. Le coffre a grandi, affichant désormais 496 dm³ de volume.

Deux moteurs essence et six diesel sont au programme, dont un nouveau dCi 110 Hybrid Assist, où une machine électrique vient en assistance au bloc thermique à bas régimes. Un premier pas vers l'hybridation complète chez Renault...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU